×

Blog

Embarquement Immédiat

Métaphore “voyagesque” 😀 parce qu’au départ je suis… agent de voyages. Beh oui !
Commençons par le commencement, lorsque vous êtes dans la même situation qu’est la mienne à “chercher votre voie”, “chercher votre passion” il faut remonter à la source du questionnement :

1 – L’orientation !

Mon orientation post bac s’est faite en fonction de deux choses :

  1. Les matières pour lesquelles j’étais douées – > A intégrer : langues étrangères
  2. Les matières dans lesquelles j’étais nulle -> A éviter : les maths

Peut-être était-ce aussi votre cas ?

Du coup j’avais le choix entre un BTS commerce international et un BTS tourisme. A l’époque j’avais deux camarades de terminale qui partaient en BTS tourisme du coup… j’ai fait pareil. Pour être honnête j’ai adoré ! J’apprenais plein de nouvelles choses tout en apprenant un vrai métier c’était vraiment cool et pendant deux ans je n’ai vraiment pas eu le sentiment de m’être trompée de voie.

2 – Le premier job : Le job de rêve.

A la fin du BTS, j’ai voulu allier mon métier et ma passion des chevaux. J’ai cherché un moyen… et, inspirée par une camarade qui avait fait un stage chez un voyagiste spécialisé dans le surf, j’ai trouvé qu’il existait un tour opérateur spécialiste des randonnées équestre à travers le monde.

Immédiatement j’ai envoyé une candidature spontanée avant même d’avoir passé les épreuves du BTS.

J’ai eu énormément de chance car j’ai été recrutée. C’était une jeune marque en plein développement ils venaient de recruter deux personnes et cherchaient une troisième tête pour compléter l’équipe ce fut moi !

Je me suis retrouvée à tout juste 19 ans près de Lyon dans la campagne iséroise à 600km de chez moi partie pour réaliser mon rêve ! CDD de 3 mois puis CDI, je me rappelle que  lorsque les résultats du BTS sont tombés j’étais en poste depuis 2 semaines !

L’histoire aurait pu s’arrêter là, malheureusement je n’ai pas eu les épaules pour me retrouver seule loin de ma famille, de mes amis, de Toulouse c’était marrant au début et puis ça a commencé à devenir pesant. Mes deux collègues rentraient chez leurs parents le week-end à Lyon et Chambéry où ils retrouvaient leurs familles et leurs amis, moi je me retrouvais seule en rase campagne, à 19 ans c’est pas gégène !

Après une année j’ai pris la décision de rentrer au bercail. Non sans avoir tenté de négocier le télétravail, l’activité était exclusivement en ligne nous travaillions à l’époque depuis le domicile des fondateurs, donc imaginer de pouvoir télétravailler n’était pas délirant ! Mais surement trop avant-gardiste… Ils ont refusés, j’ai démissionné et je suis rentrée auprès des miens.

3 – Le premier bilan et les conseils !

La conclusion de cette première expérience est simple : Le choix d’un travail ne se fait pas qu’en tenant compte… du travail !! Parfois il y a d’autres facteurs qui entrent en jeux : lieu de vie, vie sociale, éloignement familial… Tous ces aspects sont interconnectés et s’influencent mutuellement.

Conseil à ceux et celles qui souhaiteraient intégrer leur passion/hobby dans leur quotidien de comptable, assistant(e) de direction, vendeur, webmaster…

Postulez dans des entreprises évoluant dans votre secteur de prédilection (jardineries, magasins de sport, horticulture, traiteur, boulangerie, cabinet d’architecte…) et dont la localisation et les valeurs vous correspondent.

Toutes les entreprises ont besoin de différents corps de métiers. Vous êtes comptable et adorez les voyages ? Postulez comme comptable chez un tour opérateur, une agence de voyage !

OSEZ !

N’hésitez pas à commenter, partager et surtout me parler de vous !

Bisette 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.