×

Blog

Comment composer sa séance

Vous lirez de très nombreux articles sur le sujet ! En effet la tendance est à la pratique du yoga chez sois ou au bureau. Alors même s’il est toujours indispensable d’assister à des cours régulièrement pour bien ajuster votre posture, voici quelques conseils pour bien pratiquer chez vous ou en vacances !

Laissez parler votre intuition

Le yoga est l’art d’unir le corps et l’esprit il est donc indispensable de libérer votre créativité et votre intuition pour composer des séquences vraiment extraordinaires 🙂 Voici un guide qui vous permettra de vous rassurer dans votre pratique en vous donnant les clés d’une séquence complète.

Préparation de l’esprit

Méditation assise et pranayama ujjayi (respiration profonde).

Échauffement simple

Chaque partie du corps doit être préparée à l’effort : nuque, buste, dos, jambes, chevilles. C’est maintenant que l’on sort l’indispensable chat-vache ensuite toujours dans la posture du chat (Marjarâsana) on fait gentiment tourner ses poignets pour les échauffer.

Ensuite on s’installe en posture facile (sukhasana) et on réalise une série d’étirements doux pour le buste, le dos et la nuque. Enfin on passe en Tâdâsana (posture de la montagne) pour étirer le buste et le dos et on termine en pince debout (Utthanasana).

Surya namaskara – Salutation au soleil

Indispensable à toute pratique. Entre 3 et 5 répétitions. Au choix, classique, A ou B 🙂 Personnellement je mixe : 3 répétition de A, puis deux de classique et je termine avec une B.

A partir de maintenant nous entrons dans la partie créative de la séquence et surtout la partie intuitive ! Personnellement je construit ma séance autour d’une sensation : Créer de l’espace dans mon buste, de relâcher mes épaules, de soulager ma tête ou de soigner mon genou, je créée ma séance guidée par les sensations du moment.

Âsanas debout avec rotation interne et externe des hanches

Choisissez environ 3 ou 4 postures. Personnellement de temps à autres j’aime réaliser la séquence du guerrier dansant : un enchaînement de 11 postures autour des guerriers I et II. Je réaliserai une vidéo à ce sujet.

Renforcement du centre – Abdominaux

Le renforcement de la sangle abdominale est indispensable. Cette partie du corps est primordiale, elle renferme le système digestif dont tout le monde sait qu’il renferme le deuxième cerveau du corps et qui revêt une importance capitale dans la médecine Ayurvédique.

Les postures de la barque et de l’équerre sont idéales.

Dans l’ordre d’exécution : Équilibres sur les bras // Flexions arrières // Torsions // Flexions avant // Ouverture des hanches // Inversions

Choisissez deux postures de chaque famille. Personnellement je choisis une posture qui sera le point d’orgue de ma séquence, les postures venant avant étant destinées à amener mon corps et mon esprit à cette posture centrale et les posture suivantes à faire “redescendre” l’intensité de la séance jusqu’à Shavasana.

En procédant ainsi il faut accepter de ne pas exactement suivre le chemin d’exécution que j’ai décrit ci-dessus, il faut avoir une approche plus sensible, plus intuitive.

Par exemple: J’ai besoin d’ouvrir mes épaules vers l’arrière et de créer de l’espace dans ma poitrine. Ma posture centrale sera par exemple Uttana Padasana (le poisson volant) ou Matsyasana (le poisson). Ces postures sont des flexions arrières, je dois donc préparer la prise de ces postures dans les autres familles et ensuite enchaîner avec la posture de l’enfant pour en apprécier tous les bienfaits.

Shavasana

Cette posture trop souvent négligée après une séance est pourtant d’une importance capitale. De plus elle n’est pas la posture de relaxation de fin de séance que beaucoup imaginent. Cette posture est utilisé par les yogis pour “expérimenter” la mort, elle permet de se plonger dans un état de profond lâcher prise, immobile et lourd comme un cadavre, on s’abandonne totalement à la terre. Dans cette posture l’esprit reste éveillé et vigilent, il s’agit de percevoir la vie dans l’immobilité du corps.

Enfin, pour vous aider à réaliser vos séances vous pouvez tout simplement utiliser des cartes (sequencing deck sur amazon) qui vous permettront de visualiser votre séquence tout en exécutant les postures.

Namasté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.