×

Blog

Le business du Yoga : faut-il le condamner ou le célébrer ?

J’ai lu de très nombreux articles sur le sujet brulant du “Business du Yoga”. Qu’ils soient écrits par des professeurs de yoga ou des journalistes, ils dépeignent à 90 % une situation catastrophique.

Les professeurs de yoga seraient soit des vautours sans scrupules prêts.es à sacrifier une tradition millénaire sur l’autel du profit ou au contraire des “crèves la faim” obligés de mener une vie d’ascète surexploité pour péniblement gagner quelques centaines d’euros par mois qui ne leur permettraient même pas de vivre.

Dans un cas comme dans l’autre, ça fiche la trouille. Ceux qui, animés par la passion, souhaiteraient devenir professeurs de yoga pourraient tomber en dépression rien qu’en lisant quelques un de ces articles pessimistes, alarmistes voire carrément condamnants.

La monétisation : une conséquence inévitable !

Je pense que dans la société de consommation qu’est la nôtre, il est impossible de passer à côté de la monétisation des produits et services. La raison est simple : Pour satisfaire nos besoins de base (pyramide des besoins de Maslow), à savoir, manger, se loger ou s’habiller il est indispensable de gagner de l’argent.

Au cas où certains de l’auraient pas remarqué tout se paie ! La nourriture, les soins, le logement, les études, les vêtements… En quoi serait-il donc scandaleux qu’un enseignant gagne sa vie en enseignant ? (y compris le yoga).

Ne pas confondre gagner sa vie grâce au yoga et s’enrichir sur le dos du yoga !

Oui il existe bien des gens qui ne se tournent vers le yoga uniquement parce qu’ils y voient un secteur économique en pleine expansion et donc y décèlent des opportunités de business intéressantes. Mais ne prenons pas les gens pour des idiots, de tout temps et en tout lieux les bonimenteurs et les escrocs ont existé et leurs “carrières” ont été aussi rapide qu’un éclair un soir d’été !

Alors pas de panique pour l’immense majorité de personnes qui ont souhaité se diriger vers le yoga (enseignement, habillement, voyage…) pour s’épanouir personnellement et partager les valeurs qu’il véhicule, si vous faites votre métier avec sincérité et passion (comme je le dis dans le Yoga Journal) les gens s’en rendront compte et je suis convaincue que vous pouvez bien gagner votre vie sans avoir à culpabiliser.

C’est la multiplicité qui cré la diversité !

J’ai tendance à penser que la concurrence cré une sorte de dynamique créative. Tout le monde cherche à se “différencier” c’est clairement le maître mot du 21ème siècle, même si dans les fait la société tend à s’uniformiser comme jamais dans l’histoire de l’humanité… mais ça c’est une autre histoire !!

Cette recherche permanente de la différenciation pousse tous les acteurs à créer de nouveaux produits, des services innovants ou à apporter un regard inédit. Personnellement je trouve cela très stimulant ! Nombre de nouveaux concepts et de nouvelles pratiques ont vu le jour grâce à ce besoin de différenciation qui est portée par ce système concurrentiel.

Conclusion

Bien-sûr parfois il y a des dérives mais au fond si vous vous êtes vous aussi lancé.e dans le Yoga, si vous vous êtes vous aussi reconverti.e dans un des secteur d’activité du yoga n’est-ce-pas parce que le yoga est devenu populaire ? N’est-ce pas grâce à sa formidable ascension ? N’est-ce-pas parce que d’une certaine manière il est devenu un phénomène de mode ?

N’oubliez pas un dernier point. Contrairement aux États-Unis où la réussite d’un individu est perçue de manière positive et est une source d’inspiration pour sa communauté, en France c’est l’opposé.

Même chez les yogi.ni, et presque encore plus étant donné que ceux qui réussissent sont taxés de vendre leur âme au diable par les jaloux puristes, donc ne vous laissez pas abuser par les déclarations pessimistes et les portraits dressés au vitriol. La seule chose qui compte c’est de rester :

HONNÊTE – HUMBLE – SINCÈRE – AU SERVICE DE L’AUTRE

Tant que vous respectez l’esprit du Yoga vous pouvez gagner tout l’argent que vous voulez n’en ayez pas honte !

Namasté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.