×

Blog

Témoignage Inspirant

Témoignage

J’inaugure cette toute nouvelle rubrique du blog : “Inspiration” avec le témoignage d’Elsa ! Elle a gentiment accepté de partager avec moi son parcours de reconversion professionnelle.

J’ai particulièrement aimé son témoignage car il prouve que le changement de vie est possible non seulement quand on aime son travail, et en particulier lorsque notre santé physique ou psychologique est menacée ou altérée par notre emploi.

Trop de personnes en arrivent au burn-out, à des dépressions sévères voire au suicide à cause de leur travail. La solution ne sera pas le yoga à tous les coups et heureusement, mais le message est :

La reconversion est possible quel que soit l’âge ou la situation. N’ayez pas peur de parler et surtout d’agir. On ne regrette que ce que l’on a pas fait.

Présentation

Elsa est en pleine reconversion professionnelle et elle vient de créer son activité dont voici une petite carte d’identité :

Le nom : Mon Yoga Zen
Les cours : Particuliers de Restorative Yoga et Yoga Thérapie (à venir)
Le secteur : Secteurs de Verneuil sur Avre (27130) et Evreux (27000) dans l’Eure et secteur de l’Aigle (61300) dans l’Orne.
Site internet : www.monyogazen.iva.la
E-mail : monyogazen@gmail.com
Téléphone : 06 58 90 74 86
Page Facebook : Mon Yoga Zen Normandie
Profil Instagram : @monyogazen27

Devenir prof de yoga : la reconversion d’Elsa

Raconte moi ton histoire, quelles études as-tu faites, quel est ton parcours professionnel ?

J’ai fais des études dans l’artisanat d’art, et j’ai exercé plusieurs années à mon compte en tant que restauratrice du patrimoine. Je restaurais des tableaux et des livres anciens. C’est un beau métier, vraiment passionnant, mais malheureusement, il faut utiliser tout un tas de produits ( solvants, résines… ) très toxiques et potentiellement cancérigènes. Je suis devenue progressivement, au fil des années, intolérante aux solvants. J’ai du arrêter mon activité.

Quand as-tu découvert le yoga et qu’est-ce qui t’y a amenée ? Qu’est-ce qui t’as poussée à en faire ton métier ?

J’ai ensuite enchaîné des boulots en entreprise mais rien ne me convenait. Stressée et fatiguée, j’ai découvert le yoga, il y a 3 ans et tout a changé. Ma vie est enfin devenue cohérente. Et devenir professeur de yoga s’est imposé à moi comme une évidence. Et c’est particulièrement le Restorative Yoga qui m’a appris à gérer mon stress et ses symptômes, et tant d’autres choses encore…

Quelle formation as-tu faite pour devenir enseignante de yoga ? Qu’est-ce que tu as aimé dans cette formation ?

J’ai commencé ma formation cette année par un Teacher Training en Restorative Yoga. J’ai passé ma certification avec Lizzie Lasater ( fille de Judith Hanson Lasater, fondatrice du Restorative Yoga ). C’était génial. Ce qui m’a beaucoup plus durant cette formation, c’est qu’elle mêlait une immersion en studio, complétée par un programme de cours en ligne, pour approfondir la pratique et la théorie.

Tu as fait financer ta formation ou pas ?

Cette partie là de ma formation, je l’ai financé par moi même. Par contre pour la suite, j’ai réussi à me faire financer un cycle de 300 h, par la région Normandie ( procédure très longue et de nombreuses démarches, mais ça valait le coup ! ). Du coup, en début d’année prochaine, je suivrais un cycle de 200 h de professeur de yoga, spécialisé en Yoga Thérapie, puis un cycle de 100 h en hypno-méditation et Pranayama, à la Fédération française de Green Yoga.

Quel statut as-tu choisi et que proposes-tu comme services ?

Je m’installe en auto-entrepreneure en octobre et commence à enseigner le Restorative Yoga, principalement en cours particuliers. Parallèlement, je suis en train de créer une formation professionnelle sur la gestion du stress à destination des entreprises.

Plutôt Nomade ou Studio ?

Je me vois plus comme une prof nomade.

Quel regard portes-tu sur ton métier ? Sur le secteur du Yoga ?

Le monde du yoga est selon moi, à l’image de l’humain : capable du meilleur, comme du pire. Ce qui me plais dans la philosophie du yoga, c’est son aspect universel : quelque soit son origine, sa culture, ses croyances, les valeurs du yoga sont au delà de tout ça, et propose un message profondément humaniste. C’est pour cela, je pense, qu’il y a tant de façons de pratiquer et vivre le yoga ; mais que malheureusement, il y a aussi parfois des dérives…

Plutôt Youtube ou Instagram ?

You tube est mon ami ! C’est une ressource inépuisable aussi bien pour les asanas que pour la méditation, le Pranayama, les techniques de relaxation, les podcasts,… on y trouve tout ! J’adore cette plate-forme !

Instagram, je viens seulement de m’y mettre. Je ne maîtrise pas encore toutes les subtilités de cette application. J’y travaille petit à petit, mais ça n’est pas ma priorité. Je suis un peu plus à l’aise avec Facebook.

Tu te vois où dans 10 ans ?

Dans 10 ans, j’espère juste réussir à vivre de ma passion, simplement, et continuer à cultiver mes fruits et mes légumes, pour tendre vers une certaine autonomie.

Ta posture fétiche ?

La posture qui me fait le plus de bien, c’est Utthanasana ( la pince debout ). Je la pratique tous les jours ; elle me fait un bien fou au dos et c’est une posture très introspective, donc très relaxante.

Ton lieu de pratique idéal ?

Je n’ai pas de lieu de pratique idéal. L’idéal, pour moi, c’est de pouvoir pratiquer partout et surtout de vivre le yoga au quotidien et pas seulement sur le tapis.

Flexi ou vegan ?

Fondamentalement, je suis végétarienne. Mais concrètement, je suis occasionnellement flexi par politesse. Quand tu es invité à manger chez quelqu’un et que tu annonce le fameux « je suis végétarienne », en général, il y a un moment de panique « oh mon dieu, qu’est ce que tu vas manger ? Je peux te faire du poisson ? Non plus ? Oh la la… bref, ça met souvent les gens mal à l’aise, donc, je préfère manger ce qu’on me donne par politesse. Le chemin est long pour que cela devienne une norme…

Une autre passion dans la vie ?

Je suis aussi passionnée de couture. J’ai commencé à réaliser des accessoires de yoga ( coussins de méditation, eye-pillows, sangles… ). Pour l’instant, c’est surtout des prototypes, mais je sais que le projet va évoluer au cours du temps. En ce moment, je consacre beaucoup de mon temps à étudier.

Quel est ton mantra ?

Mon mantra préféré est extrait des Yoga-Sutras de Patanjali : Sthira Sukham Asanam.

Une phrase pour convaincre un non pratiquant de se mettre au yoga ?

A des non pratiquants, je dirais que le yoga, c’est bien plus que des asanas ; le yoga est un chemin qui permet une meilleure connaissance de soi, de son corps, de son esprit… et qu’il nous aide à mieux vivre. Dans une société si compétitive et anxiogène, on a tous besoin d’un peu de calme et de sérénité.

Le conseil que tu donnerai à un futur enseignant ?

Pour les futurs enseignants, je leur dirais d’être curieux et de s’écouter. Chaque chemin qui mène au yoga est unique.

Le mot de la fin

Merci encore à toi Elsa pour ton témoignage qui je l’espère va inspirer d’autres personnes ! Je te souhaite le meilleur pour la suite !

Namasté